amuseur poétique



 ABAILLARGE   sans ne plus jamais tarder devant les journées ...
 BON SOUAIRE   Jamais je n'ai vui ça ...
 BOTTINE   Paragoute berliote baragouine
 BOUM   rortho, lombré, artigue, buchit,
 COVALENCE   Quand crépite le feu, qui pet et postillonne des braises,
 DIRE DIRE   Je dirai direct dans la rue
 EN EFFET   Qui se brûle qui se magane
 FILLE FOLIE   Quel appareil bolide! Entre l'os et le cuir
 J'EXAGEZER   J'observe en me réveillant ce gris crevé de blanc
 LE CAFÉ DU POÈTE   Lorsque danse pour scribir petit poème nuansif
 LE MOT, T'A DIS?   Me reconnais-je, caméléon occis, les yeux disparates
 LE RITUEL VIRTUEL DE LA RÉALITÉ RÉELLE   Vin dextre au chapitre de l'amour à torture de tête
 MEURS-JE ?...   ...sans quoi les oiseux s'enfuient.
 MIROIR   Le petit miroir de la grande pièce.
 OCÉAN TROPIQUE   Vienne le moment biscornu ou tes lèvres altières aux miennes tendent
 OUMBALAOUÉ   Dou blidi bla
 PANEAU RAMANT   Le pédant de la baume répertorie méticuleusement
 RENCONTRÉE   J'a rencontré donzelle timides yeux d'elle
 RIX N'EN BULLE   Rix n'en bulle de kourpir fétrarque
 RUE   Je vais dire directe mes poèmes dans la rue.
 SEIN SENS   Pour peu que toujours...
 VIEUX MOT   Vieux mot mourir,