DIRE DIRE

Je dirai direct dans la rue

mes poèmes.

Ce sera merveilleux.

Je commence.

L'angoisse se rue dans la rue.

Avez vous vu, ai-je la berlue.

Ricochons à gauche

en un crochet de rimes,

la bagarre commence,

le poète s'exprime.

La foule s'entasse

le monde se rue

dans la rue

ai-je la berlue ?

quelle bévue,

c'est comme aux vues.

Le monde est là

c'est mon heure

n'importe quoi.

Pourvu que ça fuse

sans rythmes

sans arpèges

allons-y

sans compter,

essoufflé

luttant à tout casser

les émotions voltigent

au tremplin de mes lèvres acrobates

qui postillonnent du rêve

tandis

que par analogie

en tout homme s'éveille le poète

et la minute est indomptable

j'accouche du poète avorté

ça fait mal mais on continu

un char break

des pneus crissent


Benoît Leroux, 1993