FÉCONDATION


J'ai respiré l'air et je me suis dis

pourquoi le monde est ainsi fait de terre

j'ai respiré l'air, le vent grand ouvert

il y eu un silence qui me répondit

J'ai vu le soleil et je me suis dis

quesque j'fais ici, dis-moi qui je suis

j'ai vu le soleil qui me répondit

tu es inconnu, et je m'en réjouis

J'ai touché la terre, dans ma main l'ai prise

ma mère était ronde et forte son emprise

J'ai quité ce monde, ne lui laissé rien

je vogue sur l'onde, donnes-moi la main

j'ai fais un poème, qu'aujourd'hui je conte

le soleil a luit c'est tout ce qu'il sait faire

ta voix, mon oreille qui semblent ensemble se fondre

se fécondent et montent, comme un arbre vert.


Benoît Leroux, 1994